© 2020 par Opération Cyrano

Aliénor Rouffet prend la direction de l’activité parisienne d’Opération CYRANO

Updated: Apr 3, 2019

Opération CYRANO à Paris, c’est une volonté de proximité avec de nombreuses entreprises et dirigeant.e.s.

Nous avons pensé qu'une interview d’Aliénor avait du sens. Du sens car sa vision déploie Opération CYRANO, du sens parce que ses fonctions donnent de l’amplitude à notre organisation, et du sens parce que tout ce qui vient d’Aliénor a du sens.


Aliénor Rouffet, Directrice de l’activité parisienne, Cyrano Fondamentale



Plume de dirigeant.e, c’est une évidence pour toi ? Quelles sont les dimensions que tu donnes à cette fonction ?


Plume, mine et clavier sont mes outils d’expression depuis plus de 25 ans. A l’époque, j’étais jeune, j’écrivais pour moi. J’ai pris de la bouteille, j’ai écrit pour les autres, en presse nationale, régionale, dans des collectivités (politiques), pour des entreprises… Donc, une évidence, oui et c’est assurément un véhicule que je peux prêter et mettre à disposition. Un.e dirigeant.e qui s’exprime a souvent une grande pression, il/elle est attendu.e et doit délivrer un message fort. C’est elle qui donne le cap, la mesure, et aussi l’espoir. C’est lui qui est attendu, parfois au tournant de chaque virgule. Savoir poser les bons mots, les mots justes, les mots qui vont faire sens et résonner peut générer une double pression et une angoisse palpable. A la pression du discours s’ajoute la pression de la justesse. Là réside mon cœur de métier, et presque mon cœur.

Donc prêter ma plume, et m’accorder aux sonorités d’Opération CYRANO, cela relève de la sérendipité. Une évidence.


Quel potentiel vois-tu pour la communication dans l’entreprise, dans l’entreprise d’aujourd’hui ?


J’y vois le même potentiel qu’hier, avant-hier ou des années en arrière : rassembler et donner du sens. Sauf que, souvent, les mots sont utilisés dans des messages désincarnés et finalement vidés de leur sens pour ceux qui les reçoivent.

La communication est un métier issu des sciences humaines. Ce n’est pas anodin. C’est un savant mélange d’informations et de relations. Le potentiel est donc immense si l’entreprise s’autorise à redonner à la communication ses mots de noblesse, et la remettre au service de l’équipe de l’entreprise, c’est-à-dire tout le monde, du dirigeant au manutentionnaire. N’oublions pas que les mots ont cette puissance incroyable qu’ils impactent tout le monde, sans caste ni catégorie. Les mots lus et les mots dits lient et relient les hommes et les femmes.


Opération CYRANO a une ambition assumée de changer le visage des discours des dirigeants.tes français.e s et tu adhères complètement à cet objectif. Comment rêves-tu Opération CYRANO, comment rêves-tu la prise de parole en entreprise ?


Sans ambition, pas de transformation. Donc j’adhère pleinement à la vision d’Opération CYRANO car l’équipe et moi-même avons ce même amour des mots mais surtout de la justesse, et d’une certaine forme de justice du verbe au service du mieux. Parfois, vouloir faire bien, écrire fort est tellement compliqué pour certaines entreprises que le discours tombe à côté de son objectif, en dehors de sa cible, même si la volonté est là. Opération CYRANO s’autorise et assume ses talents et fait vœu de les partager pour du mieux.

Quelle plus belle ambition ? Accompagner des dirigeants.tes, des leaders et les emmener sur ce chemin de l’impact par le Verbe. Si demain, discours et prises de paroles déplacent des montagnes ou pansent quelques maux, ma foi, nous aurons rempli notre contrat.


Comment appréhendes-tu de la complexité d’un.e dirigeant.e et son contexte en entreprise dans la construction d’un discours ?


Appréhender c’est se pencher sur les composantes, les forces, les faiblesses, les objectifs et le temps. Chaque personne devant écrire un discours ou prendre la parole vit un contexte particulier, qui lui est propre. Et cette personne est également particulière, avec son identité, ses valeurs, son passé et ses ambitions. Accompagner un.e dirigeant.e dans cette étape, c’est justement l’aider à mettre en forme, en mots, tout ce contexte systémique. Ecouter, comprendre, questionner. Mais c’est aussi une aventure de confiance mutuelle. La personne livre, l’accompagnant délivre. C’est un billard à plusieurs bandes avec des objectifs communs, clairs, qui demandent clairvoyance et confiance.


Écrire, c’est ta vie. Quelle est ta relation aux mots ?


C’est tout au moins une partie de ma vie. Je ne m’exprime pas par la musique, la peinture ou l’art plastique, je m’exprime par les mots. Je leur reconnais un pouvoir immense, digne des cinq éléments. Notre langue française offre des boulevards d’expression, des coins et des recoins de modulation et de justesse. Je trouve ce véhicule d’une force inouïe.

Les premières écritures connues remontent au IIe millénaire avant notre ère, avec les hiéroglyphes minoens, puis l’écriture cunéiforme, les hiéroglyphes égyptiens et les idéogrammes chinois. Leur puissance est vectrice de communication, de rassemblement et de commerce entre les communautés. Finalement, que demandons-nous de nouveau aux mots aujourd’hui ? Rien de plus. Communiquer, rassembler et commercer.

Cette force réside dans l’atemporalité de la pensée, sa transformation en oralité puis en verbe. Fascinant. L’identité de l’humanité.


Comment décrirais-tu ta relation avec Caroline Morlat, qui a initié l’entreprise et avec qui tu formes aujourd’hui un duo puissant ?


Je dirais qu’il est des rencontres qui se passent de mots.

Nous nous sommes rencontrées grâce à Solenn Thomas, qui a le don de rassemblement, et celui de connecter les bonnes personnes. Avec Caroline Morlat, nous avons ce même amour des mots, de la justesse et du mieux pour servir un objectif : l’efficacité. Elle voit loin, a le talent à la hauteur de ses ambitions et s’autorise à foncer. Elle baigne dans la tech, le business et le marketing. Elle sait poser le verbe qui fait mouche. Et à la fin de son envoi, assurément elle touche ! Opération CYRANO est à son image.



Pour en savoir plus: https://www.operationcyrano.com/nous






147 views
  • LinkedIn Social Icône