L’édito : le charme des intentions

Séduire, convaincre, faire vibrer, faire vivre un message : l’édito a de nombreuses fonctions. Ce discours écrit, web très souvent, a tout pour emmener ses lecteurs dans le cœur de son activité.



Photo by Annie Spratt on Unsplash


Soyez vrais :


Dans un court texte accompagné de guillemets, il y a une voix, il y a celle ou celui qui signe, qui appose son nom, qui manifeste en quelques lignes l’intention de son activité et sa relation à son exercice. Il y a un cœur, de la chair et du sang dans un édito quoi qu’en pensent ceux qui les jugent superflus. Et c’est précisément ce qui leur donne une force profonde. L’incarnation, à fortiori dans des univers digitaux, sert vos intentions. Et vos intentions sont les jalons de votre manifeste. Chacun sa raison de vivre. La vôtre est celle qui vous fera rencontrer vos clients. Les « bons » clients en vérité : ceux qui trouvent dans la direction que vous donnez le sens qu’ils recherchent pour développer leur activité ou répondre à leur besoin.


Les besoins sont aussi humains :


Dans ce paragraphe que vous accolerez à vos prospectus ou à votre site, il y a un condensé qui déclenchera beaucoup de choses. L’adhésion à votre énergie, aux mots que vous aurez choisis, à votre ton, à votre attitude qui transparaît sera le début de la suite. En savoir plus, découvrir une marque, sentir un prestataire va au-delà du besoin fonctionnel. La confiance dans votre capacité à répondre aux besoins de vos clients passera auprès d’eux par un reflet authentique de ce qui vous différencie de vos concurrents. On deale pour une solution mais on deale avec des humains avant tout.


Vos intentions vous honorent toujours :


Quand on dirige une activité, on veut faire extrêmement bien, toujours. Un trait d’union entre les dirigeants de toutes les entreprises du monde est qu’ils sont habités. Votre vision vous habite, vos services vous habitent, il ne reste qu’à les transmettre justement. Et dans un édito, la justesse permet tout. L’alignement d’abord, entre votre ADN et ce que vous dites à vos futurs clients d’entrée de jeu. La force. L’intelligence et la direction. Le sens. La vente dépend toujours beaucoup de la valeur que le client perçoit à l’achat. L’édito travaillé permet de booster cette valeur d’une manière qui pourrait presque être mesurable.


Mesure et communication :


Les KPIs en communication sont difficiles à construire. Pour autant il y a une différence entre non quantifiable et subjectif. Un bon édito n’est pas une notion subjective. Il y a les bons éditos et les autres. Il y a ceux qui traduisent et permettent, et ceux qui meublent. Nous ne pouvons que vous inciter à choisir de vous aider d’une porte d’entrée plutôt que d’un objet de décoration.




www.operationcyrano.com


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout