© 2020 par Opération Cyrano

Les discours inédits


Le temps des discours est en ce moment celui d’une crise. Quelques mots.


La crise sanitaire mondiale a des effets sur le quotidien de tous les Hommes du monde

Le moment est inédit.

Le moment interroge sur les directions prises depuis des dizaines d’années, il interroge sur le rapport entre l’homme et l’économie, d’un côté l’homme bien plus grand et précieux que sa fonction économique, d’un autre l’économie comme un reflet de la bonne santé de la population mondiale.

Le virus crée une situation inédite dans une vie d’Homme, chacune et chacun voit son quotidien transformé, des éléments de sa personnalité vécus comme des saluts ou des écueils et la solidarité qui est un terme qui avait perdu un peu de sa force revient avec un nouveau visage, des milliards de nouveaux visages.

Le discours en temps de crise a plusieurs fonctions. Des adjectifs d’impact : celui qui est souhaité, celui qui est possible, celui qui sera fort et les émotions qu’il fera passer et qu’il maîtrisera.

Les objectifs de nombreux discours ont souvent été serrés autour de fonctions d’union et de rassemblement. D’une fonction d’élan vers une transformation et vers une solution. Et dans le soin apporté à son audience, à celles et ceux à qui l’on s’adresse, les mots que l’on choisit révèlent eux aussi le sérieux de sa préoccupation et de sa volonté.

On ne fait pas un discours pour faire un discours. On fait un discours pour changer. La vie en l’occurence.

Et le discours a un impact proportionnel à la carrure de l’organisation, il a un impact dont dépend son précédent. C’est un point qui mérite d’être soulevé.

Plus la situation a une dimension totale, plus ce sera la totalité de l’organisation dont l’ensemble des forces et des faiblesses seront au grand jour.

On tire aussi des leçons des discours qu’on prononce. Et d’un discours à l’autre, on s’inscrit dans un mouvement de résolution.

Les discours donc, nous en faisons, nous en sommes fiers car en eux une essence. La personnalité, la force des décisions, la force des moyens, la force des solutions.

Opération CYRANO assiste, comme le monde, aux discours du moment. Témoins et acteurs de la force verbale, nous apprenons énormément aussi de l’inédit. Nous apprenons des souffrances de notre équipe et de ses gentillesses. Nous apprenons une somme invraisemblable d’éléments de vie, d’éléments de travail, d’éléments de conforts et d’inconforts. Nous sommes comme tous, nous contemplons et tirons des leçons que l’on n’oubliera pas.

J’adresse une accolade franche et sincère à toute l’équipe d’Opération CYRANO.


Caroline Morlat

5 views
  • LinkedIn Social Icône