Pourquoi, en fait, les mots servent le succès.

Mis à jour : avr. 22


Opération CYRANO est officiellement née il y a trois semaines, et je me suis dit que si j’avais déjà des premiers clients, c’est que le besoin était réel. Je prends quelques lignes pour parler de ce besoin, parce qu’il m’intéresse beaucoup. Et parce que le sujet des mots au service de l’action n’est quasiment jamais abordé, et je le crois aussi, très souvent minimisé sinon même pas envisagé.


Les profils des dirigeants ne sont pas si homogènes que ça. De la tech au retail, des services financiers à l’agroalimentaire, ils ne sont pas devenus dirigeants pour les mêmes raisons. Par contre, on retrouve tout le temps l’intelligence d’une part, la force et l’énergie, et la clairvoyance aussi. Et si les qualités opérationnelles et stratégiques des dirigeants sont phénoménales, et même si tous savent très bien ce qu’ils veulent faire et comment y arriver, l’intérêt des mots pour le faire est quelques fois ignoré. Quand je compare les occasions manquées de certains aux occasions saisies par mes clients, ça m’emplit d’une vraie joie, et de fierté. De sens. Je suis un outil et je suis exactement l'outil que je voulais être.



Un dirigeant prend 1000 décisions par jour : action, anticipation, gestion, visage aussi, et voix. Ils ont beaucoup d’occasions de prendre la parole. Quand ils s’adressent à leurs salariés, leurs partenaires, leur écosystème, quand ils s’adressent au monde. Et la captation vidéo décuple le pouvoir de ces prises de parole sur les réseaux sociaux.


L’idée que je veux développer, c’est que même si beaucoup de dirigeants ont la case « mots » dans leurs outils de haute performance, ce n’est pas le cas de tous. Écrire le discours parfait en une heure, ça peut passer dans l’emploi du temps, mais difficilement plus. Ce n’est pas toujours possible, pas le temps ou pas les mots, quand pourtant il y a une telle vision derrière, une telle histoire ! Quand un ou une cliente décide que les mots qu’elle ou il prononcera sont des armes de sa résolution, pas une simple diffusion d’information, ou quelque chose dont il se débarrasse, je sens que je sers, je le sers et je sers son entreprise, et c’est vraiment satisfaisant en tant que Cyrano. Je suis un outil. Et je suis exactement l’outil que je voulais être.

L’attention, l’adhésion, l’indulgence d’un auditoire se mérite. Quand un dirigeant choisit d’écrire le bon discours, il prête aussi attention aux besoins de son auditoire.



En somme, quand un dirigeant se fait accompagner dans la rédaction d’un discours, il y trouve plein de choses. Il fait mieux et il va plus vite, il atteint son objectif, et il trouve même une reconnaissance de la part de ses salariés. Je n’avais pas anticipé cette dernière dimension en me lançant dans Opération CYRANO, mais elle est très importante !

L’opération par les mots. Les mots : justes, transformateurs, exacts et au service de l’action. J’ai vraiment l’impression que ça a du sens pour la vie des entreprises.



Caroline Morlat, Fondatrice d'Opération CYRANO



Tel : 02.44.84.05.05

Lundi-Vendredi : 08:30 - 19:00

© 2020 par Opération Cyrano

France.

  • LinkedIn Social Icône